Le Vison, la Dame et la Bourse

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Quelle mouche la pique !

Si mon chat était une voiture il serait une Jaguar.
Suivant les semaines il me coute un bras ou la peau des fesses.
Au fil du temps j’y tiens comme à la pupille de mes yeux proche d’une cataracte.

Il n’a pas de sécu., ni d’assurance complémentaire à qui la faute ?
Je le soupçonne d’avoir une liaison avec son vétérinaire.

Il est un peu comme la voiture que tu donnes en révision à un garagiste malveillant, et qui après 12 ans de bons et loyaux services, comme par hasard, passe un contrôle tous les 10 jours, car une nouvelle pièce devient défectueuse !
 
Il a été déclaré diabétique il y a quelques années ce qui m’a valu un tuto hermétique (voir post ici) et puis comme par magie après les vacances d’été il était en rémission : plus de diabète.
Jusqu’au printemps suivant où il a remis ça. Pour stagner diabétique à un poids de croisière invariable. Son taux d’insuline méritant des contrôles comme la vidange d’une vieille voiture. Et puis il s’est mis à son rythme.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Elle devrait méditer

Mais là, depuis décembre il a décidé de s’exprimer.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Aucune pitié !

Il est venu vers moi un soir, avec une odeur de putréfaction : un abcès gigantesque à son oreille. C’est là que la danse infernale a commercé.

J’avais beau vouloir prendre de bonnes résolutions avec mon cochon, le chat en avait décidé autrement en perçant mon bas de laine.
Un petit tour chez la véto, un petit code sur son boitier, et un gros trou dans ma bourse.
 
Les fêtes sont passées douloureusement, va savoir pour qui entre le chat et sa maîtresse.

Pour fêter 2019, une folie de grands espaces lui a traversé l’esprit, car un soir, à l’heure des croquettes j’avais beau appeler, pas de matou à l’horizon. Il faisait nuit certes et la nuit tous les chats sont gris.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
N’importe quoi

Cela me rappela la fois où je l’ai retrouvé 3 jours plus tard, au 4ème étage, sur le balcon d’un appartement vide. C’est après avoir mis des écriteaux dans toutes les cages d’escalier, qu’un Papi m’appela pour me dire qu’il y avait un chat bloqué au 4ème étage. J’ai du prendre des planches pour faire un pont de fortune, je me suis glissé tant bien que mal en épousant la planche et en demandant au Papi de bien tenir et c’est ainsi que j’ai récupéré mon précieux matou par la queue, pour le mettre sans hésitation dans sa boîte.

Ce soir de 2019 je me suis dit : « Non ce félin est trop rusé pour recommencer une telle histoire, il n’a pas la mémoire d’un poisson rouge, ça se saurait ! » Va savoir pourquoi, mais ce félin là n’est pas si rusé que ça, et contrairement à une tartine de confiture de myrtilles, s’il tombe du 5ème étage, il ne s’étale pas comme une crêpe.  Un matou gris m’appelait dans le jardin privatif de l’immeuble d’à côté. Incrédule, puis stupéfaite, dès que je criais son nom « Chester ?! » cette tache sombre, toute petite en bas me répondait « Miaooouu »! Il fallait que je me fasse à l’évidence, mon matou, va savoir comment était bien vivant 5 étages plus bas. Tout en suant à l’idée du désastre, j’ai pris ma petite cage, mes petits codes, et j’ai pu récupérer mon précieux Vison.
« Ah mais c’est Chester, je l’adore » a été le cri d’accueil de son véto.

Un contrôle et une radio plus tard, j’ai fait mon précieux code sur son boitier, sésame d’une délivrance.
A 12 ans d’âge, il s’en tirait avec une petite fêlure et des antidouleurs, moi avec une grosse douleur et une plaie béante sur mon compte en banque.

J’en profitais pour lui expliquer qu’il avait des problèmes intestinaux depuis quelques temps et qu’il avait une constipation qui durait un peu trop. La radio confirma mes dires et un tube de vaseline en poche (goût poisson) à mettre sur ses croquettes devait rétablir l’animal.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Et mon intimité tu en fais quoi ?

Le chat adorait, il adorait, il adorait, mais point d’effet visible. Jusqu’à cette semaine, lors d’un retour d’une absence d’un jour, déplacement professionnel, vengeance ou réel déblocage ? Une diarrhée carabinée m’accueilli en même temps que mon félin. C’est pas beau à voir cette saloperie, alors sur une boule de poils d’appartement je vous laisse imaginer à votre guise.
J’ai pris des gants, ma mauvaise humeur, la boîte à chat, mon petit code, et me dirigea chez le véto : « Ah mais c’est notre cher Chester ! » ont été les mots de bienvenue de l’équipe vétérinaire.

Elle aussi pris des gants, et me dit « Il est en fin de vie ! »

Etonnement de ma part, puis je lui répond « C’est probable«  (en pensant égoïstement à cette chanson des gamines sur excitées : délivrée, libérée)

C’est là qu’elle me regarde « Je plaisante ! » (nous n’avons pas tous le même sens de l’humour), puis elle reprend (soulagement pour moi) « nous allons le garder en observation ce week-end et en profiter pour le doucher, nous sommes de garde. Je pense que vous allez en profiter pour nettoyer votre appartement… »

Dès la puanteur et l’humoriste larguées, j’allais acheter des gants, éponges, produits à moquette, désinfectant…Quel week-end de merde, c’est bien le cas de le dire, un nettoyage de printemps en 2 jours, un vrai marathon du ménage !
Tapis blanc nettoyé, housse de fauteuils lavés, mais faut pas croire les étiquettes car ça rétrécie au lavage et sans sèche-linge, draps lavés, housses de lits nettoyés, carrelage et parquet nickel on pourrait manger par terre.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Elle a vu un nounours ? 

J’ai récupéré mon Cher Matou, un peu moins propre que mon appartement, car je trouve qu’il n’a pas l’odeur du nounours qui est sur le produit adoucissant, si je devais mettre une note : mon appartement 10/10, le chat 8/10, surtout qu’elle a triché car elle l’a rasé au niveau de l’anus…moi j’ai pas coupé les poils de mon tapis ! 
 
Il m’a couté plus cher qu’un week-end à la mer.
« C’est une crème ce chat là » m’a t’elle dit en partant.
 
Tu m’étonnes, au rythme qu’il a pris dans 6 mois tu vas pouvoir t’acheter une Jaguar…

Publicités

7 commentaires

  1. Bonsoir Patou,

    Ce chat « mi-ange, mi-démon » est une source d’inspiration.

    Merci pour ce sourire : à la limite du rictus parfois, finissant toujours dans un étirement tendrement félin ! 😉

    Belle soirée,
    J’espère que ton dossier pro. avance positivement.

    Bises

    Cat

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s