Le tsunami à la française

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Toute vie à un intérêt !

Non, non, non je n’ai pas disparu. Juste un peu plus absente sur mon blog mais je pense à mes lecteurs et je regrette cette inactivité.

Pour tout vous dire je suis en plein chambardement. Gros soucis au travail, bien que je ne voulais pas en parler.

Mais voilà en gros l’histoire : des patrons qui ont pris en grippe leur assistante, le pollen de ces effluves de printemps probablement. Le bouleau  est trop présent dans l’atmosphère !

En fait visiblement cela est arrivé quand ils ont compris que j’étais vieille et syndiquée. Vieille assistante et syndicat ne font pas bon ménage, surtout dans une sphère macho. Alors depuis des mois c’est tendu et ils me cherchent LA FAUTE qui fera qu’ils pourront me virer…

Du coup ma tête n’est plus à raconter des histoires sur ce blog. Elle est ailleurs. Mais ne vous inquiétez pas, tout va bien (enfin j’espère – là c’est la méthode Coué.)

Je lis ma petite revue « In the moment », vois la vie autrement. Et je me prépare psychologiquement au Tsunami qui vu les vibrations ne devrait pas tarder.

Je prépare mon radeau, mets tous mes kits de survie que je trouve, les rames sont là, la bouée pas loin, les appels aux amis bien gravés dans mon cerveau. Je scrute l’horizon, peut être un nouveau. Là je suis en vacances, demain sera un autre jour, mon retour aussi je présume, ils auront eu le temps de chercher dans mon bureau l’erreur fatale que j’aurais oublié…

Ne pas se laisser abattre dans tous les sens du terme. J’ai beau avoir 58 ans je ne suis pas prête à être mise au rebut sans réagir.

Une histoire bien banale que beaucoup de salariés connaissent surtout quand on arrive à un certain âge, c’est typiquement français de ne plus considérer les anciens, mais attention nous sommes une génération où l’âge de la retraite approche de 68 ans et non plus 58 ans, va falloir faire avec, car sinon où vont aller tous ces « gens foutre » sorte de préretraités payées, grossir le chômage, les diverses allocations ? Super vue de la nouvelle France en marche.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Toute fleur mérite le respect !

On célèbre Mai 68 qui a 50 ans. Moi je suis d’une génération trop jeune pour l’avoir vécu, mais pas assez impotente pour ne pas défiler dans la rue si ma colère devient trop forte. On n’est pas tous à rêver de retraite, le travail ne nous fait pas peur et peut nous permettre de gâter nos petits enfants, chercher à manger sans grossir les « resto du coeur », et de nous loger dignement, nous avons notre fierté. Il y a encore des gens dans notre pays qui souhaitent être indépendants et non pas assistés, alors qu’on nous laisse le choix de nos décisions et qu’on nous laisse travailler en paix pour être maître de nos destins, même si on est au crépuscule de notre vie !

Et vous que pensez vous du travail des « vieux » ?

Publicités

Un commentaire

  1. Chère Patou, Je ne vois ton message que maintenant. C’est si dur ce que tu traverses ! Je connais des personnes (jeunes et moins jeunes) qui ont vécu la même chose que toi. C’est très humiliant et angoissant. Il faut que tu trouves des aérations en dehors de travail. Je te souhaite de relever la tête et de voir le soleil qui pointe. Toute mon amitié pour toi

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s